Association Fribourgeoise des Psychologues / Freiburger PsychologInnen-Verband (AFP/FPV) psy-fri.ch

Qu’est-ce que la psychologie ?

La psychologie est l’étude scientifique des comportements et des processus mentaux. Elle vise à expliquer les phénomènes psychiques et à élaborer des applications à partir des connaissances acquises.

Qu’est-ce qu’un-e psychologue ?

Jusqu’en 2013, le titre de « psychologue » n’était pas protégé, ce qui signifiait que n’importe quelle personne pouvait se dire psychologue. La seule manière pour la population de pouvoir s’orienter vers des psychologues qualifié-e-s prestataires de services de qualité était de se fier au titre de «psychologue FSP». Celui-ci est porté par les membres de la Fédération suisse des psychologues (FSP), qui ne comprend en son sein que des professionnel-le-s ayant obtenu un master, une licence ou un diplôme en psychologie d’une haute école suisse (université ou HES) ou détenant un diplôme étranger équivalent. Ses membres doivent en outre respecter le code de déontologie de la FSP et effectuer régulièrement de la formation continue.

Avec l’entrée en vigueur de la Loi sur les professions de la psychologie (LPsy) en 2013, le titre de psychologue est désormais protégé. Ainsi, ne peuvent s’intituler psychologue que les personnes détentrices d’un master, d’une licence ou d’un diplôme en psychologie délivré par une université ou une haute école suisses (ou formation équivalente suivie à l’étranger) et reconnu par la LPsy.

Les psychologues travaillent dans des domaines d’activités très variés, dont les principaux sont:

  • conseil
  • enseignement de niveau secondaire II et tertiaire
  • neuropsychologie
  • orientation scolaire et professionnelle
  • psychologie de la circulation
  • psychologie de la santé
  • psychologie du sport
  • psychologie du travail
  • psychologie légale
  • psychologie scolaire
  • psychothérapie
  • recherche

Elles et ils exercent ces activités dans des milieux publiques et privés très divers:

  • cabinet privé et autres pratiques indépendantes
  • centres d’aide aux victimes
  • centres médico-sociaux
  • entreprises
  • établissements scolaires et de formation
  • homes pour personnes âgées
  • hôpitaux en soins généraux
  • institutions liées aux problèmes d’emploi
  • institutions pour personnes en situation de handicap
  • institutions psychiatriques et cliniques de jour
  • institutions socio-éducatives
  • institutions sportives
  • milieu carcéral
  • sur le terrain en cas d’urgence et de catastrophe

Qu’est-ce qu’un-e psychothérapeute ?

La psychothérapie est un domaine de la psychologie qui vise le traitement des difficultés et troubles d’ordre psychique. Elle est pratiquée par des psychologues et par des médecins psychiatres.

Afin de protéger la population de pratiques abusives, la FSP a mis en place un titre de « psychologue spécialiste en psychothérapie FSP ». Celui-ci est décerné aux psychologues ayant suivi une formation postgrade en psychothérapie reconnue par la FSP. Il s’agit de formations en cours d’emploi exigeantes, d’une durée d’au moins 4 ans, comprenant un important travail de développement personnel et reposant sur des bases scientifiques solides. Durant la formation, les psychologues commencent leur activité de psychothérapeute sous supervision et dans un cadre protégé : dans le canton de Fribourg, les psychologues en formation ne peuvent exercer la psychothérapie que dans des institutions ou sous délégation médicale. A la fin de leur formation, les psychologues doivent demander une autorisation cantonale pour pratiquer la psychothérapie de manière indépendante.

A la suite de la FSP, la Loi sur les professions de la psychologie (LPsy) entrée en vigueur en 2013 assure à la population l’accès à des psychothérapeutes qualifié-e-s par la création d’un titre fédéral de spécialisation en psychothérapie. Celui-ci est décerné aux psychologues ayant suivi une formation en psychothérapie de haut niveau, parmi lesquelles les formations reconnues par la FSP.

Comment fonctionne la psychothérapie?

Il existe différentes approches psychothérapeutiques, dont les plus courantes peuvent se regrouper sous les orientations psychodynamiques/psychanalytiques, cognitivo-comportementales, humanistes/existentielles, et systémiques/interactionnelles. Pour une brève description de ces orientations, nous vous renvoyons vers le site de l’AJBFPP.

Qu’est-ce qu’un-e psychiatre?

Un-e psychiatre est un-e médecin qui, après son cursus de base en médecine, s’est spécialisé-e en psychiatrie (comme d’autres le font par exemple en chirurgie ou en gynécologie). La psychiatrie s’occupe de diagnostiquer les troubles psychiques et de les traiter. Pour cela, les psychiatres ont recours à des médicaments (par ex. antidépresseurs, neuroleptiques ou anxiolytiques) et/ou à la psychothérapie.

Qu’est-ce qu’un-e psychanalyste?

La psychanalyse est une des approches existant dans le domaine de la psychothérapie, au même titre que les approches cognitivo-comportementale, systémique ou humaniste par exemple. Un-e psychanalyste est donc une personne, le plus souvent un-e psychologue psychothérapeute ou un-e psychiatre, qui traite les difficultés et troubles psychiques à l’aide des techniques spécifiques de la psychanalyse.

Comment choisir un-e psychologue ?

Choix d’une méthode d’intervention

Vous êtes à la recherche d’un-e conseiller/ère ou d’un-e thérapeute: que faire pour être informé sur la méthode utilisée et comment trouver le/la thérapeute avec qui vous auriez envie de travailler ?

Pour choisir la méthode, nous vous proposons de lire à la page suivante la description des différentes approches thérapeutiques (site de l’AJBFPP).
Le questionnaire d’évaluation ci-dessous peut vous aider à trouver le/la spécialiste qui vous convient le mieux.
Informez-vous auprès de lui/d’elle sur sa formation, sa façon de travailler et de superviser son activité. Il vous renseignera également sur la durée probable et le coût de son intervention.

Il est important que vous sachiez que les psychologues ne peuvent pas prescrire de médicaments.

Votre décision n’est pas irrévocable. Dans le respect du contrat, passé avec votre thérapeute, vous avez toujours la possibilité d’interrompre le travail entrepris avec lui et si vous le désirez de vous adresser à une autre personne.

Le succès d’une consultation ou d’une thérapie dépend de la qualification du conseiller ou du thérapeute, de votre propre motivation à travailler dans le sens du changement et de la qualité de la relation établie dans le cadre thérapeutique.

Questionnaire d’évaluation des conseillers/ères ou des thérapeutes

Les questions ci-dessous peuvent vous aider à vous faire une idée précise sur la personnalité de votre thérapeute ainsi que sur vos attentes à son égard.

Trouvez-vous votre thérapeute sympathique ?
Est-ce que cela vous convient que votre thérapeute soit un homme, une femme ?
Est-ce que son âge vous convient ?
Que ressentez-vous en face de lui ?
Avez-vous l’impression qu’il/elle vous écoute, qu’il/elle comprend ce que vous lui dites ?
Attendez-vous d’un-e conseiller/ère ou d’un-e thérapeute qu’il/elle se conduise envers vous comme un-e partenaire ou plutôt comme une autorité ? Quelle est sa position par rapport à vous en ce qui concerne cette question ?
Préférez-vous qu’un-e thérapeute vous donne des conseils ou qu’il/elle vous encourage à vous aider vous-même ? Quelle est sa manière de procéder ?
Croyez-vous que votre thérapeute soit susceptible de créer le climat de confiance nécessaire à une thérapie efficace ?
Croyez-vous qu’il/elle soit conscient-e de ses limites et de celles de la thérapie ?
Arrive-t-il/elle, à votre avis, à vous donner confiance en vous-même et en votre capacité de changer ?
Le/la thérapeute et son environnement vous semblent-ils dignes de confiance ?
Arrivez-vous à vous imaginer que votre thérapeute vous confronte à des choses qui vous sont désagréables ? Est-ce que vous l’accepteriez ?
Acceptez-vous les honoraires et les modalités de paiement exigés ?
(Adapté de: « Ich kann, wenn ich will » de A. Lazarus und A. Fay, Klett-Cotta, 1977).

Nous vous proposons de remplir ce questionnaire afin que les choses soient plus claires pour vous, que vous compreniez mieux ce qui se passe entre vous et votre thérapeute et que vous arriviez mieux à définir quels bénéfices vous escomptez tirer de l’intervention psychologique. Vous pouvez aussi apporter ce questionnaire à votre psychologue et discuter avec lui des différents points, ou le montrer à un-e autre psychologue dans le cas où vous désirez changer de spécialiste.

Coût d’une intervention psychologique

Il n’existe pas de tarif obligatoire pour les prestations psychologiques. Le tarif d’une consultation ou d’une thérapie menée par un-e psychologue FSP spécialiste en psychothérapie, établi-e en privé peut donc varier selon le/la thérapeute, le type d’intervention et parfois selon le revenu du client. La FSP préconise actuellement un tarif horaire de 168.- CHF

Actuellement, les coûts d’une consultation ou d’une psychothérapie menée par un-e psychologue FSP spécialiste en psychothérapie, établi-e en privé ne font pas partie des prestations obligatoires des caisses maladies, sauf si le client a dans son assurance de base l’assurance complémentaire. Pourtant certaines compagnies accordent des prestations à titre volontaire. Informez-vous donc avant tout traitement des coûts de celui-ci ainsi que des possibilités de vous faire rembourser une partie des frais au moins par votre assurance maladie

Les prestations psychologiques fournies par des psychologues et psychologues spécialistes en psychothérapie travaillant dans des institutions publiques son généralement gratuites pour le consultant.

N’hésitez pas à nous contacter via le formulaire de ce site pour plus d’informations